Mercredi 25 mai 2022
EN CORPS

Druyes fait son Cinéma

Salle Jean Bertin
89560 Druyes-les-Belles-Fontaines
06.12.16.33.07

Organisées sous l’égide de la mairie, les séances ont lieu tous les quinze jours dans la salle Jean Bertin, le mercredi à 20 heures. Les projections en image et son numériques de qualité sont assurées par Panoramic (association basée à Auxerre).
 Des boissons (coca, jus de fruit, Perrier, eau) sont offertes  par la mairie ainsi que des friandises.

Pour chaque film, une présentation écrite avec photos est adressée aux spectateurs potentiels (250 personnes) et un enregistrement est diffusé sur Radio Flotteurs le lundi à 18 h 40, le mardi à 11 h et le mercredi à 14 h 30, précédant la séance.

Responsable : Danielle Gerville Reache
06.12.16.33.07
druyes-fait-son-cinema@orange.fr

Film :français

Sorti le 30 mars 2022

Genre : comédie dramatique

Horaire : 20 heures

Durée : 2 heures

Synopsis :  Elise, 26 ans, est une grande danseuse classique. Elle se blesse pendant un spectacle et apprend qu’elle ne pourra plus danser. Dès lors sa vie va être bouleversée. Elle va devoir apprendre à se réparer … Entre Paris et la Bretagne, au gré des rencontres et des expériences, des déceptions et des espoirs, Elise va se rapprocher d’une compagnie de danse contemporaine. Cette nouvelle façon de danser va lui permettre de retrouver un nouvel élan et aussi une nouvelle façon de vivre.

Le film s’ouvre sur une longue séquence qui serpente entre scène et coulisse de l’Opéra de Paris : sans paroles, tout en musique et jeu de perspectives : elle est éblouissante.

Jamais avant ce 14ème long métrage, Cédric Klapisch n’avait oeuvré avec autant d’ambition et de grâce pour nous mener à son héroïne. Elise, jeune danseuse étoile, danse La Bayadère dans la lumière des projecteurs mais découvre dans une ombre chinoise que son petit ami, danseur de la troupe, la trompe. Voilà la danse en précipité avant qu’Elise chute sous le coup de la trahison, lâchée par son propre corps. Le verdict tombe : grave déchirure ! peut-être ne pourra-t-elle plus jamais danser.

Après quatre ans d’absence sur les écrans, Cédric Klapisch revient avec ce magnifique film interprété par la première danseuse à l’Opéra qui mène parallèlement une carrière dans la danse classique et contemporaine. Le réalisateur réalise ici l’un de ses meilleurs longs métrages, un film d’où l’on ressort le coeur léger et le sourire aux lèvres. Son choix habile d’acteurs, d’où l’on retiendra notamment la superbe découverte de Marion Barbeau, aussi bonne comédienne que danseuse élégante, sa recherche d’un scénario fluide et d’une image pleine de recherches, sont les cartes maîtresses de cette heureuse réussite.
Le film dure deux heures, on ne s’en rend pas compte tellement il entraîne le spectateur, le transporte et le fait même éclater de rire lors de scènes désopilantes. L’histoire aborde avant tout la notion de résilience et une ode à la vie, à la liberté, à l’amour. Un vrai coup de coeur pour ce long-métrage plein d’humour et d’émotion.

Jubilatoire : de l’émotion, de la danse, de l’amour, du rire et de la cuisine … un petit bijou porté par des danseurs et acteurs merveilleux, un vrai régal.

Réalisateur :  Cédric Klapisch

Avec : Marion Barbeau, Hofesh Shechter, Denis Podalydès, Muriel Robin, Pio Marmaï, François Civil, Mehdi Baki, Souheila Yacoub …