Mercredi 27 octobre
BOITE NOIRE

Druyes fait son Cinéma

Salle Jean Bertin
89560 Druyes-les-Belles-Fontaines
06.12.16.33.07

Organisées sous l’égide de la mairie, les séances ont lieu tous les quinze jours dans la salle Jean Bertin, le mercredi à 20 heures. Les projections en image et son numérique de qualité sont assurées par Panoramic (association basée à Auxerre).
Bien sûr, les gestes barrières sont respectés et le port du masque est obligatoire ainsi que la désinfection des mains.   Le pass sanitaire est demandé à l’entrée.
Des boissons (coca, jus de fruit, Perrier, eau) sont offertes ainsi que des friandises.
Pour chaque film, une présentation écrite avec photos est adressée aux
spectateurs potentiels (250 personnes) et un enregistrement est diffusé sur Radio Flotteurs le lundi à 18 h 40, le mardi à 11 h et le mercredi à 14 h 30, précédant la séance.

Responsable : Danielle Gerville Reache
06.12.16.33.07
druyes-fait-son-cinema@orange.fr

Film : français

Sorti le 8 septembre 2021

Genre : thriller, drame

Horaire : 20 heures

Durée : 2 h 09

Réalisateur : Yann Goslan     
avec : Pierre Niney, Lou de Laâge, André Dussollier, Sébastien Pouderoux, Olivier Rabourdin …

Synopsis :  Que s’est-il passé à bord du vol Dubaï-Paris avant son crash dans le massif alpin ? Technicien au BEA, autorité responsable des enquêtes de sécurité de l’avion civile, Mathieu Vasseur est propulsé enquêteur en chef sur une catastrophe aérienne sans précédent.  Erreur de pilotage ? Défaillance technique ? Acte terroriste ? L’analyse minutieuse des boîtes noires va pousser Mathieu à mener sa propre investigation. Il ignore encore jusqu’où va le mener sa quête de vérité.

Mathieu Vasseur, un enquêteur de l’avion civile, est chargé d’étudier la boîte noire d’un avion assurant la liaison entre Dubaï et Paris ayant subi un dramatique accident dans les Alpes. L’avion transportait 300 passagers. La mission de ce brillant ingénieur, méticuleux à l’extrême, consiste à trouver les causes et les circonstances de l’accident pour, entre-autre, apporter des réponses aux familles.

« Boîte noire » ne ménage pas le spectateur tandis que l’acousticien tente de comprendre les raisons du crash. S’agit-il d’un attentat, d’une erreur de pilotage ou d’un souci technique ? Comme le personnage principal, on sent notre sang se glacer devant les enjeux humains mais aussi financiers qu’implique un crash aérien. On apprend aussi beaucoup de choses sur le BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyse pour la sécurité de l’aviation civile) chargé de comprendre ce qui a pu se produire avant et pendant l’accident en utilisant le fameux enregistreur de vol qui accompagne chaque avion en vol : la boîte noire.
Et c’est là la force du film du réalisateur : nous ouvrir les portes d’un monde peu connu et nous faire vivre de l’intérieur, de manière à la fois très précise, très technique  mais surtout très didactique  les investigations autour de ces boîtes noires, notamment celle qui contient le CVR (Cockpit Voice Recorder) qui enregistre bruits et discussions d’un équipage dans le cockpit.

A l’instar de son travail sonore, le film brille aussi par son identité visuelle (le film a été tourné en grande  partie à l’aéroport du Bourget), sa mise en scène, ses plans et ses travellings extrêmement soignés, notamment  lors des séquences dans l’avion qui sont particulièrement  saisissantes.

Suspense, fausses pistes, secrets, on est vite secoué par les turbulences d’une intrigue bien ficelée dans un univers où les enjeux économiques et humains ne sont pas toujours en phase ! 

Un film tout simplement grandiose.